Nouvelle Lune du 22 mai 2020 : Sur la corde raide entre relâchement et vigilance

Nouvelle Lune, nouveau paradigme

Comment changer le paradigme actuel ?
Nous sommes tous agis par les évènements, plutôt qu’acteur de notre vie en ce moment.
Le covid a pris possession de nos libertés et s’est insinué jusque dans nos pensées par médias interposés.
Comment dans ces circonstances, continuer à avancer quand l’avenir est si incertain, donc à si courte distance…?
Se projeter dans un avenir qui n’en n’a pas, planter des arbres dans un jardin qui ne nous appartient plus, organiser une vie amputée de sa libre organisation….

Tout cela c’est l’air du temps et c’est l’air des temps à venir.
Nous sommes en train de changer de mode de vie collectif, de société, voire de civilisation. Ce qui se produit en ce moment est sous la houlette d’une triple conjonction Saturne-Pluton-Jupiter en Capricorne. Cette conjonction a lieu relativement régulièrement, mais pas toujours en Capricorne. Les deux dernières ont eu lieu en Capricorne en 549 et 1518 et chaque fois il a été question d’un changement de société sur fond de pandémie. La peste justinienne en 549 et en 1520, l’invasion de l’Amérique du sud par les Espagnols à la faveur d’une variole dévastatrice pour les amérindiens. Donc, ne nous y trompons pas, le monde de demain ne sera plus jamais celui d’hier, il est sage de le préparer activement si nous ne voulons pas qu' »on » nous le prépare….

Cette Nouvelle Lune comme toutes celles qui l’ont précédées et qui la suivront sont un instant, tout petit instant dans le long cheminement de notre culture, de notre planète et de l’univers, mais il est un instant important, comme chacun de ceux que nous vivons, à notre échelle personnelle et il est sage de profiter de l’énergie de chacune de ces Nouvelles Lunes pour tenter de renouveler nos vies.

Cette Nouvelle Lune a lieu en Gémeaux

Signe mutable, d’air et de communication.
Cette Nouvelle Lune est accompagnée en Gémeaux de deux planètes très personnelles car proches de nous : Vénus et Mercure qui se rejoignent là pour participer à la fête et influencer le débat.

Il est question d’amour et d’émotion avec Vénus-Lune et de réflexion logique avec Mercure-Soleil. Et même si ces deux conjonctions (Vénus-Mercure) et (Soleil-Lune) qui ont lieu toutes deux en Gémeaux, n’ont pas de lien entre elles, elles sont dans une même direction du ciel vu de « chez nous » et ne peuvent donc s’ignorer.

La raison et les sentiments

C’est de cela dont il va être question, d’un côté une sur-communication médiatique par laquelle nos dirigeants nous conseillent vivement de ne plus nous rencontrer, ne plus nous toucher, ne plus même, montrer nos expressions de visage, bref, renoncer à tout ce qui fait une vraie communication entre animaux grégaires, et de l’autre, un besoin de se reconnaitre dans le ressenti de l’autre, une nécessité de se rencontrer, se toucher, s’aimer….
Mercure, le mental communicant peut perdre son objectivité si l’affectif de Vénus vient l’influencer. D’autant plus que la rétrogradation de Vénus implique le relâchement.

Neptune au carré de cette conjonction vient aggraver ce sentiment de flou dans la communication de nos dirigeants, cette déception de n’en jamais finir avec l’isolement.

Vénus va rester jusqu’au 8 août en Gémeaux, elle prendra donc un relief et une importance particulière au regard de l’énergie de ce signe : nécessité de communiquer, de dire son amour, d’avoir de vrais rapports humains affectifs dans un contexte d’instabilité mais aussi de grande capacité d’adaptation.

La grande question de cette Nouvelle Lune est là, sur fond de pandémie dévastatrice pour notre santé, nos économies, nos vie pour certains : Comment réinventer notre manière de se parler, se regarder, se « toucher » émotionnellement, s’aimer, en somme.

C’est le temps du relâchement, profitons-en

Ces conjonctions sont toutes deux en lien avec nos troublions en Capricorne, grands pourfendeurs de l’ordre établit et du ronron de nos sociétés.

Que ce lien soit facile ou difficile, il nous intime l’urgence de changer ou de subir le changement. Nos trois amis sont en rétrogradation aux aussi, il y a donc cette impression de relâchement dans les contraintes vécues jusqu’ici. Effectivement, le déconfinement tend à nous libérer, mais n’oublions pas que le rôle des trois est de nous faire changer de structures sociales et économiques. Alors, relâchons la pression, bien sûr, mais ne perdons pas de vue que quand ils vont repartir dans leur course effrénée au changement du monde en septembre, ils seront de nouveau ensemble en Capricorne.
Il sera temps de mettre en œuvre les leçons apprises depuis le début de l’année. Nous avons le temps, profitons-en, pour construire, pas seulement pour souffler et se reposer, voire se laisser aller à la négligence.

Le contrôle de la situation

Le monde de demain avec sa cohorte de nouvelles technologies, sa réalité virtuelle et son contrôle sur tout ce qui peut déranger l’ordre établit, est en marche.
Nous ne pourrons y échapper, le monde évolue et il devient ce que nous en avons fait, nous pouvons cependant en prendre réellement conscience et réorganiser nos vies pour réorganiser LA VIE. Cette nouvelle Lune, comme toutes les Nouvelles Lune est un de ces moments de renouveau possible, si nous le voulons.
En Gémeaux, elle propose un renouvellement nécessaire de nos façons de communiquer, de relayer l’information, de nous déplacer.

La contractualisation des nouveaux paradigmes

Il y a beaucoup de monde en Gémeaux, donc, des planètes et aussi le Nœud Nord. L’énergie de ce signe est très présente.
C’est le temps de communiquer, mais aussi d’écrire. On entre dans un temps de réflexion et de mise en place de nouvelles lois pour l’avenir.
Écrire une loi est un processus de contractualisation qui se trouve par définition sous la houlette de Saturne, vous vous souvenez, l’un des trois secoueurs de quotidien ronronnant ? …

Alors oui, il veille en principe au déroulement contractuellement juste des évènements qui impliquent les relations entre les individus, mais en ce moment, il est talonné par Jupiter qui veut reprendre l’expansion et Pluton qui navigue à vue dans un monde chaotique et a une fâcheuse tendance à contrôler les choses en distribuant des privilèges pour garder le pouvoir.
Réécrire les lois c’est nécessaire, il ne faudrait pas en profiter pour organiser le monde en catimini. Cocktail explosif, gardons notre sang froid.

Sur le plan individuel

Le monde entier est concerné par cette Nouvelle Lune bien-sûr et nous sommes tous occupés en ce moment à gérer notre quotidien sur fond de crise générale. Il faut faire preuve de sérénité car ce qui se prépare risque de nous mettre dans une énergie de contestation importante et irréparable.

La Nouvelle lune est le moment d’initier de nouvelles activités, de nouvelles idées.
Alors en ce moment de contractualisation et de reprise de l’activité, s’il y a des contrats à signer, il est absolument nécessaire de tout vérifier, tout écrire, rien ne doit rester dans le flou sous peine de réaliser trop tard que nous avons été « un peu vite ».
S’il y a des engagements à prendre, ils doivent correspondre à ce que vous désirez réellement pour vous en accord avec votre environnement social, en lien avec les autres, la société donc.

Ce sera surtout vrai pour les Capricorne du 3° décan, les Verseau du début du signe et les Gémeaux du premier décan

hand holding paper with lightbulb. concept for new ideas with innovation and creativity.

Cette Nouvelle Lune a lieu au carré de Mars en Poisson.
Les relations interpersonnelles peuvent en souffrir. Déception et / ou conflits en perspective. Les actions peuvent être empêchées par manque de précision, noyées dans le flou des décisions contradictoires, la déception, le désir de perfection ou la culpabilité devant l’impuissance face à la crise actuelle.
Ce sont les Gémeaux du début du signe qui vont se sentir le plus concernés.
Les poissons du premier décan seront également dans ces interrogations quant à ce qu’ils peuvent engager comme action ou pas. Pour eux la solution viendra de leur capacité innée à se mettre en lien avec leur entourage pour chercher les bons positionnements afin d’aider à vivre mieux son environnement pour soi et les autres. Et pour certains d’entre eux, il sera question de trouver le bon moyen de continuer leur progression dans le monde matériel, il peut y avoir des opportunités inopinées à saisir au vol.

Pour ceux qui n’ont pas de nouvelles activités à mettre en place, la Nouvelle Lune demande tout de même à initier pour bénéficier de cette énergie de renouvellement et aussi pour vivre plutôt que subir les incitations cosmiques actuelles.
Alors allez-y ! Remaniez votre jardin, réorganisez votre intérieur (attention aux accidents domestiques cependant et aux ennuis possibles avec l’eau ou les canalisations). Démarrez ou engagez-vous plus avant dans une activité sportive, etc….

Bougez pour construire, plutôt que pour détruire ou rester immobile et subir.

Valérie Sirk Naturopathe – Energeticienne
Spécialisée en Libération des Emotions
Basée sur la Pleine Conscience
174, rue Gérard Philipe à Mauguio
0651072733

en collaboration avec

Collectif d’Etude et de Recherche en Astrologie Stucturale à Montpellier
https://www.astrologie-structurale-montpellier.fr/

Valérie Sirk Naturopathe

Naturopathe
Spécialisé en Libération des Emotions

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *