Pleine Lune du 7 mai 2020 De l’autre côté du miroir

Camper sur nos positions ou aller vers l’inconnu, passer derrière le miroir ?

Le contexte actuel : Saturne en Verseau

Depuis le 23 mars, Saturne a quitté son domicile du Capricorne pour entrer en Verseau. Il reste cependant en contact étroit avec Pluton.

Saturne en Capricorne ce sont nos structures sociales, Pluton en signe la fin, la fin de notre ancien monde à laquelle nous sommes en train d’assister.

Saturne en Verseau est un grand contestataire, arcbouté sur ses idéologies, pourfendeur des habitudes et de la tyrannie, promoteurs des innovations technologiques. Pluton est toujours là, empêchant la contestation de se manifester et utilisant les innovations technologiques pour manipuler les situations et les personnes. Tout ça sur fond de communication tous azimuts en vue de créer la société nouvelle.

La contestation risque de se durcir, mais les manipulations informatives sont là pour réguler le système….

Uranus en Carré à Saturne

Uranus, le mouvement, l’originalité, la nouveauté est dans un signe fixe de Terre dont l’énergie est TRES stable, orientée vers un objectif à long terme.

Saturne, le rigide qui campe sur ses positions contestataires personnelles en Verseau, signe contestataire s’il en est.

Que peut-on attendre de leur rencontre au Carré, c’est-à-dire dans un conflit possible si le monde ne sait pas trouver la bonne forme à donner à son avenir.

L’axe des Noeuds Lunaires en Gémeaux-Sagittaire

Depuis la Nouvelle lune du 7 novembre 2018, les Noeuds Lunaires se trouvaient dans l’axe Cancer-Capricorne. Il était question, pour le monde de revoir ses structures (sociales, économiques, énergétiques, organisationnelles, etc….) En remettant en question le rapport au profit et à la croissance. La conjonction Saturne-Pluton en Capricorne s’en est chargée.

Ce 7 mai, jour de Pleine Lune, l’axe des nœuds lunaires entre en Gémeaux-Sagittaire et va le parcourir jusqu’en janvier 2022.

Nous avons 1 an et demi pour fouiller notre compréhension des grands principes de civilisation qui gouvernent les pays et le monde (religion, société, économie, lois, etc…) et les reconsidérer pour mettre en place une véritable société « reliée » dans laquelle la communication sous toutes ses formes (information, transports, commerce, apprentissage, interactions sociales, etc….) sera le fer de lance de la rencontre des humains.

Il est question de sortir de la rigidité confortable de l’axe Capricorne-Cancer pour aller vers une adaptabilité salvatrice et une communication appliquée en ces temps de confusion.

Les nouvelles technologies sont en train de se tailler la part du lion, nous l’avons déjà évoqué. Le risque c’est qu’elles soient utilisées pour contrôler la population plutôt que pour améliorer nos conditions de vie.

Le contexte actuel est très riche et donc, complexe.

La Pleine Lune

image Fréderique B

Le jour de cette entrée des Noeuds Lunaires en Gémeaux-Sagittaire est aussi le jour de cette Pleine Lune, autre duo en opposition qui entre dans un temps de réflexion de son implication passée (celle de la Nouvelle Lune du 23 avril).

La synchronicité de ces deux événements astronomiques va trouver un sens avec l’Astrologie puisque c’est là son rôle : donner du sens à ce que l’Astronomie décrit du cosmos.

ADAPTABILITE, COMMUNICATION, RENCONTRE DE L’AUTRE : sont les maîtres mots de cette nouvelle période.

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Taureau Scorpion.

image Olivier G

Un axe dans lequel les énergies de vie et de mort sont puissantes. D’un côté le jaillissement et la croissance de la vie en Taureau et de l’autre, la confrontation aux énergies plus souterraines du Scorpion.

Donc, dans ce contexte général où les rapports humains sous toutes leurs formes (transports, vie participative, communication virtuelle ou pas, etc…) sont mis en exergue, cette Pleine Lune nous propose de nous pencher sur ce qui est important pour nous : la rigidité des habitudes de croissance vers lesquelles « le monde » veut retourner ou la nécessité d’aller ressentir, puis prendre en compte ce que le véritable bien-être de l’humanité veut dire.

Équilibre entre le jardinier cosmique et le passeur du Styx, camper sur nos positions ou aller vers l’inconnu, passer derrière le miroir ?

Cette Pleine Lune se fait au Carré de Mars le trublion, celui qui met souvent le feu aux poudres parce que son désir d’agir ne se laisse pas contrôler par une quelconque nécessité de prendre le temps de mettre en oeuvre les transformations nécessaires pour que le projet commun puisse aboutir.

Mars est en Verseau, là où le désir d’action peut devenir de l’agressivité, le mouvement, une guerre déclarée contre ce qu’il vit comme de l’immobilisme. Prudence….

En tout état de cause, il va certainement secouer l’axe Taureau-Scorpion et animer le débat avant-après, connu-inconnu, action-réflexion, ce que l’on voit et ce qu’on nous cache…..

image : Laurie G

Cette Pleine Lune se fait, ce mois-ci encore, en lien étroit avec Neptune.

Cette fois, Neptune est en sextile au Soleil et en Quinconce avec la Lune

C’est encore la même question de base qui insiste : comment prendre en compte notre interdépendance avec l’univers et nos voisins.

Il est question d’amour universel, mais aussi de la peur de se noyer dans le flou de la masse des autres en perdant notre sacro-sainte indépendance. Le problème est de rencontrer, le fait que la société n’attend pas la même chose que ce que nous espérons personnellement.

Et si les deux étaient conciliables ?

Si nous étions capables de choisir d’exister en tant qu’individu au milieu d’autres individus en laissant une place légitime à chacun.

N’être ni un « un produit social victime », ni un égoïste opportuniste.

Au plan individuel

Les Taureaux du 2° décan sont concernés. Il leur sera bien difficile de maintenir leurs habitudes quand le monde entier conspire à enfoncer leurs défenses.

Les Scorpions du même décan auront leur ressenti à fleur de peau et la confrontation aux réalités environnantes va mettre à mal leur besoin de sécurité.

Les Verseaux du 3° décan auront bien du mal à résister à l’appel de la révolution, ils rongent leur frein, espérons qu’il ne lâchera pas.

Tandis que les Verseaux du premier décan se sentent coincés entre idéologie et chaos incompréhensible.

Mais nous sommes tous concernés, les planètes prennent un malin plaisir à se répartir de telle sorte que presque tous les endroits du Zodiaque sont concernés. Cela arrive relativement souvent, la différence aujourd’hui, c’est que le questionnement est inévitable.

Comment chacun va-t-il organiser son après ?

C’est là notre liberté au milieu du chaos qui nous entraine tous.

Petits Conseils de Pleine Lune :

 Développer plus de fraternité (peu importe la façon mais s’en préoccuper)

 Communiquer davantage ce qu’on a à dire

 S’adapter au changement, être malléable

 Oser penser différemment, s’ouvrir à de nouvelles idées

 Respirer davantage, prendre soin de ses poumons (les Gémeaux sont reliés aux poumons/système ORL)

 Ne pas avoir peur de sa lumière

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite,

C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nelson Mandela

Valérie Sirk

Naturopathe énergéticienne Spécialisée en Libération des Emotions basée sur la Pleine Conscience

En collaboration avec CERAS Montpellier

https://www.astrologie-structurale-montpellier.fr/

Valérie Sirk Naturopathe

Naturopathe
Spécialisé en Libération des Emotions

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *